annonces gratuites Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)
 

Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)

Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)Afin de prévenir les incendies domestiques dont le nombre ne fait qu'augmenter, la loi "Morange et Meslot" adoptée en octobre 2005 et amendée en février 2009 prévoit que les propriétaires/locataires d'une habitation doivent installer un détecteur de fumée et veiller à son entretien. Cela sera obligatoire dans les cinq années suivant le publication de la loi.

En effet, un détecteur avertisseur de fumée permet de déceler un futur incendie le plus tôt possible dans le but de limiter les dégâts. Le système d’alarme incendie se révèle des plus utiles lorsque l’on se trouve à la maison, mais éloigné de la source de chaleur.

Le système d’alarme incendie est aussi essentiel au domicile de personnes âgées ou d’individus à mobilité réduite. Du fait de leur faible capacité physique, ceux-ci ne sont pas assez prompts pour réagir aux désastres et à contacter les secours ou même se déplacer hors de la maison très rapidement. Bref, la présence d’un avertisseur de fumée est indispensable non seulement pour les biens matériels mais aussi et surtout pour la vie humaine.

Un dispositif de détection d'incendie peut se présenter sous la forme de différents modèles. Il y a les détecteurs de fumée autonomes, les plus couramment utilisés, mais on trouve également des appareils de type centrale d’alarme couplée à des détecteurs.

Un détecteur autonome se pose très facilement grâce à un boitier fixé sur un socle vissé à l'endroit déterminé. Il est recommandé d'installer un détecteur par pièce, plutôt au plafond. Dans une pièce telle que la cuisine, la chaufferie ou le garage, il faut respecter une distance de 5.30m de la source de chaleur potentielle.

En définitive, le détecteur de fumée permet dans un premier temps de détecter un début d’incendie. Et en second lieu, il lance un avertissement par le biais d’une sirène ou d’un appel téléphonique.

Afin de s'assurer de son bon fonctionnement, il faut prévoir de tester le détecteur de fumée toutes les semaines en actionnant le bouton test et une fois par mois de le nettoyer en aspirant les poussières à l'aide d'un aspirateur. La pile est à remplacer une fois par an. Un détecteur comporte par ailleurs une étique sur laquelle figure la date à laquelle il faudra remplacer l'appareil.

Un système d’alarme incendie peut inclure un détecteur de chaleur, un détecteur de fumée ou encore un détecteur de monoxyde de carbone et permet donc en cas d'alerte de prévenir les personnes présentes.
 
 

Annonces connexes à Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF)

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces gratuites Les détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) publiées tous les jours.