petites annonces gratuites Alimentation et santé
 

Alimentation et santé

Les enfants voient de suite en l’hiver l’approche des vacances de Noël et surtout les joies de la neige ! Alors que pour les parents, ils ne pensent qu’à la résistance des enfants contre les virus qui pointent leur nez. Et pour cause, c’est l’époque favorable pour les rhumes, les grippes et autres bronchites qui, à répétition, affaiblissent considérablement l’immunité des enfants. Pour y faire face, une bonne dose de vitamines et de minéraux est de rigueur.

Pour aider l’organisme de l’enfant à être au top de ses défenses immunitaires, une alimentation riche en éléments nutritifs s’impose. En absorbant des aliments riches en vitamine C, les infections hivernales n’ont pas lieu d’être. Cela vient du fait que la vitamine C dynamise et tonifie l’organisme tout en le protégeant contre les agressions des virus ainsi que des coups de froid. Etant donné qu’elle agit directement sur le système immunitaire en aidant les cellules à repousser les envahisseurs, elle atténue les symptômes du rhume.

Pour retrouver cet élément essentiel, il est nécessaire de mettre dans l'alimentation le plus possible des fruits d’hiver tels que les agrumes, les kiwis et les fruits exotiques. Les légumes verts sont également appropriés pour l’hiver notamment les choux, les brocolis ou les épinards, tous bourrés de vitamine C. Pratiquement donc, il est conseillé de proposer à l’enfant un grand verre d'orange pressée et des légumes verts de saison pour un repas de la journée.

Les éléments antioxydants tels que la vitamine A, le zinc et le sélénium interviennent dans le développement du système immunitaire de l’enfant. La première se trouve dans la majorité des légumes, notamment les carottes, le potiron et les légumes verts mais également dans les fruits, les œufs et le foie. Les fruits de mer, la viande rouge et les céréales complètes contiennent, quant à eux, du zinc. Pour ce qui est du sélénium, il est présent dans les poissons gras, les légumes et les fruits secs. De ce fait, il est nécessaire de varier particulièrement l’alimentation de l’enfant durant l’hiver afin d’éviter une quelconque déficience dans ces micronutriments.

Durant l’hiver, l’enfant est souvent submergé par la fatigue, simplement due à une carence en fer ou en magnésium. Or, cela constitue un facteur déclenchant des infections hivernales et qui expose facilement l’enfant aux virus. Pour lutter contre cette fragilité de l’organisme, il est important de couvrir les besoins de l’enfant en minéraux et en fer. Pour faire le plein de ces éléments, il suffit de lui donner des fruits colorés à volonté tels que les oranges, les mandarines et les pamplemousses, à la fois riches en fer et en vitamines. De quoi faire d’une pierre deux coups !

Une portion de viande ou de poisson une fois par jour apporte par ailleurs les anticorps nécessaires alors que les légumes secs de temps en temps sont les premières sources de protéines végétales. A noter que ces dernières favorisent la production de l’hormone de l’éveil baptisée la sérotonine.

Toutefois, il n’est pas nécessaire d’augmenter pour autant les apports caloriques de l’enfant durant l’hiver. Certes, l’organisme fait une dépense énergétique importante afin de lutter contre le froid durant cette période de l’année. Néanmoins, la plupart du temps, on est dans des espaces chauffés et on porte des vêtements confortables et chauds. On est donc déjà relativement chauffé et il n’est pas nécessaire de combler une quelconque valeur calorifique que l’on aurait perdue si on était en plein air.

En revanche, si l’enfant pratique régulièrement des sports d'extérieur, il est primordial d’augmenter ses consommations de glucide. En effet, le pain, les féculents et les céréales apportent un carburant essentiel pour les muscles.
 
 

Annonces connexes à Alimentation et santé

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces gratuites Alimentation et santé publiées tous les jours.