petites annonces La prévention du risque infectieux

La prévention du risque infectieux

Les établissements de santé ne sont pas les seuls responsables des infections liées aux soins. Elles peuvent également être contractées dans les cabinets, les centres de soin et même à domicile. Les professionnels de santé sont tout aussi condamnables que les lieux où ils exercent leur travail. Un réel manque d'hygiène et une méconnaissance des agents pathogènes sont tout autant de motifs favorables à la transmission des microbes.

Il est recommandé d'améliorer la qualité des pratiques de tout le corps médical pour optimiser l'immunisation des patients. La contraction des germes infectieux est plus constatée lorsque les soins sont effectués hors des établissements de santé.

L'hygiène est essentiellement préconisée pour la lutte contre la propagation des agents responsables. Les professionnels de la santé doivent se laver les mains. Le port de vêtements de protection est conseillé pour limiter les risques. Des conduites à respecter existent dans le cas où le contact avec le sang est inévitable. Les matériels souillés doivent faire l'objet de nettoyage adéquat ou carrément être jetés. Le transport et la manipulation des prélèvements biologiques doivent être faits avec le maximum de précaution. Les plaies et autres ouvertures sont à soigner avec des gants et des antiseptiques. L'usage de ces derniers doit respecter les indications, les précautions d'emploi et les contre-indications.

Pour les soins, commencer par nettoyer puis rincer. Ensuite sécher avant d'appliquer les produits et enfin laisser sécher. L'ampleur des contaminations et leurs séquelles constituent un problème majeur de la santé publique. Des études sur le sujet montrent que 30,30% des cas sont des infections urinaires et 14,7% sont liées aux pneumopathies. Le site opératoire est également mis en cause, il est responsable de 14,2% des cas. La transmission est favorisée par certains facteurs de risque comme les interventions chirurgicales invasives, l'âge, la prise de certaines antibiotiques mais aussi la pathologie du patient.

750 000 personnes, soit 5% des soins hospitaliers, voient leur cas aggravé par une infection en France chaque année. On dénombre 80 pertes de vie par semaine à cause de l'infection associée aux soins. Les patients qui y ont survécu vont porter des séquelles longtemps, voire à vie. En France, les infections liées aux soins coûtent entre 2,4 et 2,6 milliards d'euros par an. Les patients qui sont contaminés peuvent demander une indemnisation selon la loi du 4 mars 2002.

La clinique des Cèdres, en Isère, s'est vu décerner le trophée Innovation médicale pour ses efforts dans la prévention du risque infectieux.
 
 

Annonces connexes à La prévention du risque infectieux

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces gratuites La prévention du risque infectieux publiées tous les jours.
'