petites annonces Conseils pour rénover un parquet ancien

Conseils pour rénover un parquet ancien

Un parquet bois bien lustré reflète un intérieur beau et élégant. En effet, quand il est bien entretenu, il donne de l’éclat à la décoration et aux mobiliers de la maison. Le cas échéant, même orné de tous les articles design en vogue, l’intérieur demeurera médiocre si le plancher est abimé. La solution ? Le rénover dans les plus brefs délais.

Il arrive que les travaux de rénovation d’un parquet ne concernent que quelques petites réparations pour lesquelles il n’est pas nécessaire d’être un mordu du bricolage pour pouvoir les faire. Il peut s’agir par exemple d’un changement d'une lame de parquet cassée ou sinon d’un remplissage des éclats et des fissures.

Dans le premier cas, il suffit de percer un trou au milieu de la lame, de la scier en long puis perpendiculairement afin d’extraire le morceau. Cela permettra l’enlèvement facile des débris au ciseau à bois avant de pouvoir nettoyer les rainures des lames de parquet adjacentes. Ainsi, il restera à coller la nouvelle lame de parquet après l’avoir découpée selon les dimensions voulues et après avoir scier le bord intérieur de la rainure du parquet. En revanche, les opérations sont légèrement plus complexes pour le second cas.

En effet, il faut d’abord nettoyer les interstices à l'aide d'un poinçon de fer avant de passer l'aspirateur. Pour combler la fente, on a le choix entre de la pâte à bois, un mélange de cire et de résine, ou si la fissure est trop importante du flipot. En ce qui concerne la pâte à bois, il faut veiller à avoir une coloration homogène de la même teinte que celle d’origine. Pour ce faire, il est recommandé d'attendre quelques heures avant le ponçage, principalement si la couche appliquée est épaisse. Pour donner plus d’éclat au comble, le mélange de cire et de résine est préférable. A ce propos, il suffit de verser le liquide chaud entre les fentes. Quant au flipot qui est une lamelle de bois découpée à la mesure et formant un V, il faut simplement l’insérer en force dans la fissure et le tour est joué.

Néanmoins, la rénovation du parquet n’est pas toujours aussi ponctuelle. Par conséquent, les travaux sont beaucoup plus importants, nécessitant jusqu’à la mise à nu complète du parquet. Si tel est le cas, une préparation draconienne est de mise. Pour ce faire, il faut débarrasser décirer le parquet avant de procéder au ponçage. Le but étant d’obtenir une surface aussi lisse et égale que possible. Cependant, ces étapes ne doivent pas se faire n’importe comment. Pour commencer, il ne faut pas encrasser les bandes de la ponceuse en décapant le maximum de cire à l’aide d’un produit décireur et en retirer la vitrification en nettoyant le sol. Ensuite, il faut enlever ou si besoin est, enfoncer profondément dans le sol toutes les pièces métalliques qui dépassent afin que clous et compagnie ne viennent déchirer les bandes de ponçage. Les plinthes sont également à retirer à l’aide d’un tournevis à grande lame.

Et bien entendu, ce n’est pas simplement le parquet qui est mis à nu, mais la pièce également. En vidant la pièce, il faut veiller à calfeutrer au préalable le bas des portes. Une fois toutes ces choses faites, on peut procéder au ponçage du parquet, à faire impérativement sur du parquet bien sec. Pour y arriver, il faut prendre en considération le modèle du parquet. Ainsi, dans le cas d’un parquet en mosaïque, le ponçage se fera de gauche à droite en diagonale. Pour un plancher en lames en revanche, il faut poncer dans le sens des fibres du bois. Une fois que le rendu obtenu est optimal, il faut parfaire avec une couche de vitrificateur à étaler sur le parquet à l’aide d’un pinceau spalter.
 
 

Annonces connexes à Conseils pour rénover un parquet ancien

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces gratuites Conseils pour rénover un parquet ancien publiées tous les jours.
'