CINEVOCE9 le cinéma italien comme vous l'aimez Hommage à Roberto Rossellini

offre n° 1315514 déposée par Monique Serna le 04 octobre 2021 | professionnel | France

DESCRIPTIF

prix
-
ville
21000 Dijon | Côte d'Or | Bourgogne
catégorie
Evénement - Sortie > Spectacle - Concert - Théâtre
CINEVOCE 9 LE CINEMA ITALIEN COMME VOUS L'AIMEZ du 18 AU 26 OCTOBRE 2021 hommage à ROBERTO ROSSELLINI au Cinéma ELDORADO, DijonCette année, l'association ombradipeter et le cinéma Eldorado associé ont décidé de rendre hommage au grand réalisateur Italien Roberto Rossellini.CINEVOCE9 sera différent de toutes les autres années, l'association ombradipeter n'aime jamais se répéter, devenir monotone et habituel, c'est pourquoi lorsque le Staff du cinéma Eldorado nous a proposé de faire une rétrospective sur le grand réalisateur Roberto Rossellini, nous n'avons pas réfléchi une seconde et nous avons dit SI (oui). Quelle merveilleuse occasion de profiter d'une rétrospective sans précédent, avec des films connus mais aussi des chefs-d'œuvre absolus presque inconnus de la plupart des gens. Ombradipeter et le cinéma Eldorado accueilleront, le vendredi 22 octobre Jean-Antoine Gili, le plus grand spécialiste du cinéma italien en France, qui fera un exposé sur la méthode Rossellini et présentera en soirée le film " PAISA ".Cette rétrospective s’ouvre, on pourrait dire chronologiquement, par la « trilogie de la guerre ». Pendant la période fasciste, le cinéma italien est fortement contraint par la censure du régime et produit des œuvres de fiction aseptisées, marquées par le consensus, quand il n’est pas directement orienté vers la propagande, comme c’est le cas avec les actualités filmées ou les films éducatifs. Dès les années 40, des intellectuels, journalistes et critiques cinéma se font entendre et appellent de leurs vœux un retour à la réalité, si difficile soit-elle. Au sortir de la guerre, Rossellini capte ce moment de libération, dans des conditions techniques très précaires, faisant du réel et de la dimension documentaire ses maitres-mots. Rome, ville ouverte (Roma, città aperta, 1945), Païsa (Paisà, 1946) et Allemagne, année zéro (Germania, anno zero, 1948) constituent cette trilogie « des villes en ruines » et l’acte de naissance du néoréalisme italien. Avec ses décors naturels, l’emploi d’acteurs non-professionnels, la pluralité des points de vue et une dimension chorale, Rossellini ouvre un nouveau pan de l’histoire du cinéma : la modernité.Dans cette rétrospective sont présentés également quatre autres films qui ont pour dénominateur commun dans la carrière de Rossellini de raconter le couple - et la crise du couple - au travers du regard féminin. L’amore (1948) met en scène Anna Magnani, alors sa compagne, dans deux moyens-métrages autour des thèmes de l’abandon et de la rupture. Stromboli (1950), Voyage en Italie (Viaggio in Italia, 1954) et La peur (Angst, 1954) sont centrés quand à eux sur l’actrice Ingrid Bergman avec qui il tournera au total cinq films. Par le biais du personnage féminin, le cinéma de Rossellini laisse apparaitre des préoccupations qui s’inscrivent dans cette volonté de sincérité et de transparence, de compréhension du monde en se dépouillant de tout artifice et rhétorique. En décortiquant les mécanismes de la pensée, en mettant à jour les rôles sociaux et le poids des institutions, il atteint la mesure d’un discours à la fois politique et métaphysique.La rétrospective met également à l’honneur des films moins diffusés, comme La machine à tuer les méchants (La macchina ammazzacattivi, 1952) qui représente une première tentative comique de la part du réalisateur. Dans une veine burlesque, le film met en scène la lutte entre le bien et le mal dans une Italie en proie à l’arrivée de la culture de masse. Enfin, pour achever chronologiquement cette rétrospective, Inde terre mère (India matri buhmi, 1959) est un documentaire sur le voyage du cinéaste en Inde.LE PROGRAMME ET AGENDA COMPLETES sur le liens ICI -DESSOUS www.ombradipeter.comCINEVOCE9 DU18 AU 26 OCTOBRE 2021 Hommage à ROSSELLINI CINEMA ELDORADO/Le cinéma Italien comme vous l’aimez! – OMBRADIPETERCINEMA ELDORADO21 Rue Alfred de Musset, 21000 Dijon Téléphone : 03 80 66 51 89

L'ANNONCEUR

  • Pseudo : Monique Serna
  • Membre depuis : octobre 2014
  • 1 annonce en ligne

Autres annonces