Assurer la sécurité d'une piscine

Les propriétaires d'une piscine qu'elle soit privée ou à usage collectif, enterrée ou semi-enterrée, doivent obligatoirement la doter d'un dispositif de sécurité normalisé tel que défini par la loi du 3 janvier 2003 et entrée en vigueur le 1er janvier 2004.

Plusieurs dispositifs sont disponibles sur le marché : les alarmes périmétriques et les alarmes à détection d'immersion. La non possession d'un dispositif de sécurité normalisé peut entraîner le paiement d'une amande de 45000,00 euros.


Quel système choisir ?

Un système d’alarme périmétrique s’utilise pour sécuriser l’accès à une piscine. Une alarme périmétrique est constituée de quatre poteaux qui sont placés de part et d’autre de la piscine. Des rayons infrarouges sont diffusés entre les poteaux et forment une barrière invisible en forme de carré qui entoure la piscine. Dès lors qu’une personne non autorisée franchit cette barrière, l’alarme périmétrique se déclenche.

Il est très important de noter que l’alarme périmétrique ne permet pas d’éviter les accidents au cas où aucune barrière réelle ne se trouverait autour de la piscine. Il faut néanmoins souligner que l’alarme périmétrique permet de détecter plus rapidement toute intrusion si l’on fait une comparaison avec l’alarme d’immersion.

Mais l'inconvénient de l’alarme périmétrique se trouve dans le fait que celle-ci peut se déclencher de manière intempestive même si aucun accident n’a eu lieu. Ceci peut s’avérer énervant à la fin. Du côté des avantages, l’alarme périmétrique ne se déclenchera pas en cas de mouvement de l’eau causé par le vent. Si l’on a choisi de pencher pour le système d’alarme périmétrique pour sécuriser l’accès à une piscine, il faut choisir une alarme forte. Le plus important est de réagir au plus vite.


L'alarme immergée se présente sous la forme d’un détecteur complètement immergé dans l’eau de la piscine et fonctionnant de manière autonome. Elle possède une coque particulièrement résistante qui reste de marbre face aux ultraviolets et aux chocs.L’alarme à détection d'immersion fait appel à des piles alcalines qui l’accompagnent à l’achat.

Elle s’installe au niveau de la margelle du bassin. Dès qu’une intrusion dans l’eau de la piscine est détectée, l’alarme se déclenche et une sirène d’une puissance de 100 décibels se fait entendre. Pour une sécurité optimale, il est possible d’associer l’alarme avec une sirène déportée. L’on notera également la possibilité d'y ajouter un module Contrôle du vent qui permet d’éviter que l’alarme ne se déclenche sous l’effet du vent.

La fonction de remise en marche automatique après chaque baignade se révèle d’une grande utilité. Et pour éviter les mauvaises surprises, l’alarme émet un signal en cas de défaillance technique ou en cas de batterie faible.


Quel que soit le type d'alarme retenu pour sécuriser la piscine, il doit être conforme à la norme NF P 90-307-1(avril 2009).

Annonces relatives à Assurer la sécurité d'une piscine

Cuve à mazout

Dossenheim-Kochersberg | Belgique
250 €

Bac pour transport ou pour château d'eau

Geispitzen | Madagascar
1500000 €

Réparateur de store brise soleil

Venarsal | Bouches du Rhône
65 €

Réparateur de brise soleil

Venarsal | Bouches du Rhône
65 €

Brise soleil fournisseur installateur

Venarsal | Bouches du Rhône
65 €

Poêle au mazout

La Tranclière | Belgique
200 €

Poêle au mazout avec facture

La Tranclière | Belgique
1200 €