annonces gratuites Vidange : le « plein » de propreté

Vidange : le « plein » de propreté

Quand on dit vidange, on pense de suite à la maintenance et à l’entretien de son véhicule. En revanche, il existe un autre type de vidange, peu connu mais qui demeure tout aussi obligatoire pour le fonctionnement de … la maison !

La vidange dans l’univers de l’habitat concerne les fosses sceptiques, les bacs de traitement des eaux usées ainsi que les réservoirs comme le chauffe-eau, les puits et les étangs. Elle a pour objectif de vider l’installation de toutes ses saletés et impuretés afin de lui octroyer un intérieur neuf. Elle ressort de l’obligation de tout citoyen et doit se faire à une fréquence déterminée, notamment en ce qui concerne la vidange des fosses septiques et des fosses toutes eaux.

Pour ce qui est de la vidange chauffe-eau, si elle n’est pas obligatoire, elle permet une meilleure pérennité et surtout longévité du système.

La vidange de fosse septique est une opération sanitaire indispensable. Il est facile de prévoir qu’après un laps de temps d’utilisation, la fosse soit saturée. Or, un tel débordement provoque un maximum de désagréments, qui ne se limitent d’ailleurs pas aux sanctions édictées par la loi. En effet, avec ou sans pénalisation, les propriétaires ne peuvent pas éviter l’émanation d’odeurs nauséabondes et polluantes dans leur entourage. Ainsi, pour procéder à la vidange de leur fosse sceptique, ils sont tenus de requérir soit les services de l’entretien de la commune en demandant notamment un camion vidangeur, soit se référer directement auprès d’une société spécialisée. Quoi qu’il en soit, le procédé est le même, c'est-à-dire que le véhicule vidangeur s’amène avec des tuyaux et citerne afin d’aspirer le contenu de la fosse et remettre ensuite celle-ci en service.

Pour ce qui est de la vidange fosse toutes eaux, cela concerne tous les réservoirs pouvant recevoir les eaux usées issues d'évier, lavabo, baignoire, machine à laver, lave-vaisselle et autres. Par conséquent, le contenu ne se limite pas à une solution aqueuse mais intègre entre autres des résidus de graisse, ce qui rend incontestablement le travail beaucoup plus compliqué que dans le cas d’une vidange de fosse sceptique. Ainsi, le traitement requiert en amont la présence d’un pré-filtre car le contenu n’est pas soluble dans l’eau. C’est seulement après que l’on peut procéder avec un camion vidangeur, à la manière de la fosse sceptique. Dans les deux cas, la vidange commence par l’enlèvement des dépôts au niveau des cloisons et des tubes plongeants, suivie d’une identification des fissures en utilisant un jet d’eau, d’un remplissage de la fosse toutes eaux une fois la vidange faite et terminée par le contrôle de l’existence éventuelle de corrosion du béton pour les parties non immergées.

On distingue d’autres formes de vidange, dont notamment le bac à graisse et le chauffe eau, lesquelles se font généralement soit même. Ainsi, pour vidanger son bac à graisse par exemple, lequel reçoit en moyenne environ entre 10 et 20 g pour les ménages et 50 à 80 g par repas pour les restaurants, il suffit de pomper entièrement les dépôts de boues situés au fond du réceptacle, puis d’évacuer la couche de graisse qui s’est étalée sur la surface des eaux et enfin nettoyer le dispositif au jet d’eau et le remplir, d’eau claire qui permettra la remise en service du système. Et en ce qui concerne la vidange du réservoir du chauffe-eau, lequel accumule généralement avec le temps des excès de calcaire, il suffit de débrancher l’alimentation de l’appareil, puis d’ouvrir la vanne d’arrivée de l’eau froide simultanément avec la vanne de vidange et procéder à l’évacuation de l’eau dans une cuve ou dans le lavabo grâce à des tuyaux.
 
 

Annonces connexes à Vidange : le « plein » de propreté

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces Vidange : le « plein » de propreté publiées tous les jours.
'