Moto : les différents permis de conduire

Tout comme pour les voitures, on ne peut pas circuler sur un deux-roues sans posséder un permis de conduire. Et il est utile de savoir que les permis de moto diffèrent d’une série de motos à une autre, variant en fonction de la cylindrée. Et à cela s’ajoute encore le critère d’âge.

Réussir l’examen pour un permis moto n’est pas toujours évident même si, contrairement aux quatre roues, c’est relativement plus facile. Et pour cause, la sécurité routière est un problème qui concerne aussi bien le conducteur que les autres usagers de la route, et cela peu importe le nombre de roues du véhicule. Par conséquent, il est nécessaire de connaître personnellement le Code de la route (ETG), réussir les épreuves sur plateau et en circulation tout en complétant avec minutie les fiches permis moto avant de pouvoir envisager d’investir dans la moto. Et là encore, on ne peut pas conduire n’importe quel deux-roues. En effet, on distingue différents types de permis de conduire moto dont le domaine d’application est défini suivant l’âge du conducteur et la cylindrée de la moto.

Le BSR (Brevet Sécuritaire Routière) est octroyé aux jeunes de plus de 14 ans nés après le 1er janvier 1988. Suivant l’art. R-311-1 du Code de la route, ces derniers peuvent conduire un cyclomoteur de moins de 50cc à condition de ne pas franchir la vitesse maximum de 45km/h. Pour cela, ils doivent suivre la formation de conduite pour l’obtention d’un BSR.

Ensuite, selon le même article, les conducteurs âgés de plus de 16 ans peuvent passer l’examen pour le permis A1 dans l’objectif de conduire une motocyclette légère de 50cc à 125cc mais dont la puissance maximum ne doit pas excéder 15 ch.

Le titulaire de permis A, âgé de 18 à 21 ans, peut conduire une MTT 1 de 15 ch à 34 ch dont le rapport puissance/poids est inférieur ou égal à 0.16 kw/kg. Et après deux ans de conduite, les motos de plus de 34 ch sont couvertes par le même permis A.

Pour les trikes (tricycles) ainsi que les quadricycles lourds à moteur, l’art. R221-4 du Code de la route autorise leur conduite pour les jeunes conducteurs de plus de 16 ans avec le Permis B1, dans la mesure où leur puissance est inférieure à 15 kw et que leur poids à vide n’excède pas 550kg. Enfin, les titulaires du permis B, âgés de 20 ans, peuvent conduire une MTT de moins de 125cc de 11kw.

Les MTT 2 de 125cc de plus de 15 ch peuvent être conduites par les titulaires de permis B automobile obtenu avant 1er mars 1980, de permis A1 avant le 1er janvier 1985 ainsi que du permis A2 (pour moto moins de 400cc) ou A3 (pour moto plus de 400cc) obtenu entre le 1er mars 1980 et le 31 décembre 1984. A noter toutefois que ces modèles ne sont pas nombreux étant donné qu’ils ont été fabriqués durant la période où les 125cc n’étaient pas bridées, c’est-à-dire dont la production date d’avant le 1er janvier 1985. Ainsi, seuls les titulaires de permis A, A2 et A3 peuvent conduire les 125cc immatriculés à compter de cette date.

Par ailleurs, dans cette même catégorie de 125cc, certains modèles ne peuvent pas être conduits sauf après une conduite de 2 ans avec le permis A. La raison en est que, soit ils ont une puissance supérieure à 34 ch, soit parce que le rapport puissance/poids précité n’est pas respecté. Par conséquent, il ne suffit pas de se dire que c’est un 125cc lors de l’achat car le permis peut varier d’un modèle à un autre.
 
 

Annonces connexes à Moto : les différents permis de conduire

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux annonces gratuites Moto : les différents permis de conduire publiées tous les jours.