Diagnostiqueur immobilier, un travail intéressant

Quand on souhaite démarrer dans l’univers de l’immobilier, on pense de suite à un poste d’agent immobilier ou similaire. Sauf que ce domaine présente un métier qui mérite autant le détour, voire plus : le diagnostiqueur immobilier certifié et agréé. Vous voulez en savoir plus sur le métieur de diagnostiqueur immobilier ? Découvrez notre guide !

Quelles est le rôle du diagnostiqueur immobilier ?


Un expert immobilier, souvent connu comme un diagnostiqueur immobilier, travaille dans une activité régie par la loi au sens de l'article L 271-6 du code de la construction et de l'habitat. La demande pour les prestations de diagnostiqueurs immobiliers est aujourd'hui très forte et en constante évolution.

Les services du diagnostiqueur immobilier s'adressent à une clientèle diversifiée : aussi bien des notaires, des agents immobiliers, des administrateurs de biens que des syndics de copropriété, sans oublier bien évidemment les particuliers.

En effet, la législation dans l’univers de l’immobilier devient de plus en plus contraignante, ce qui induit nécessairement une offre de prestations de plus en plus importante. D’ailleurs, les diagnostics techniques immobiliers ne sont pas un choix pour les propriétaires : ils sont obligatoires lors de chaque transaction.

De ce fait, le chiffre d’affaires est plutôt solide pour les cabinets de diagnostiqueurs immobiliers, car tout peut être sujet à un bilan : diagnostic amiante, diagnostic électrique, les états parasitaires, diagnostic plomb, certificat de superficie « Loi Carrez », diagnostic de performance énergétique et tant d’autres encore.

D'autre part, les nouvelles obligations légales ont élargi le domaine d’intervention de l’expert. Cela concerne notamment l’état des risques naturels et technologiques, applicable depuis juin 2006, le diagnostic de Performance Energétique depuis novembre 2006 et juillet 2007, le diagnostic Gaz en novembre 2007, si on ne cite que quelques exemples.

Le diagnostiqueur immobilier : un métier en plein développement


L’expert immobilier œuvre dans un marché potentiel d’une importance capitale, ce qui favorise nettement l’investissement dans un tel projet. La preuve, plus de 600 000 transactions immobilières ont lieu chaque année, sans compter près de 1 750 000 baux locatifs conclus par an pour un parc de 9 millions de logements.

Mieux encore, on recense 30 millions de résidences en France, résidences principales et résidences secondaires confondues dont 98 % des transactions sont conclues par des vendeurs et des acquéreurs particuliers. Bien entendu, il ne faut pas oublier les bureaux, les locaux industriels et commerciaux ainsi que les terrains agricoles qui sont aussi sujets à des ventes et reventes.

D'autre part, le développement du secteur de l'expertise immobilière est favorisée par la loi qui limite la durée de validité de certains certificats à des délais de plus en plus courts. Ainsi, le certificat pour les termites ne dure que 3 mois, un an pour le plomb etc...

Comment lancer son activité de diagnostiqueur immobilier ?


Malgré ces nombreux facteurs positifs, il est important de ne pas commencer votre activité de diagnostiqueur immobilier n’importe comment. Bien au contraire, avant d'ouvrir un cabinet de diagnostic immobilier, il est souvent conseillé de démarrer en tant que franchisé afin de ne pas se heurter à des problèmes notoires.

En effet, le système de la franchise est une technique contractuelle de collaboration active qui s'avère très efficace. Il n’est donc pas étonnant de voir de nombreuses enseignes avec une renommée internationale  qui fonctionnent toujours sous ce système.

En exerçant en tant que franchisé diagnostic immobilier, vous pouvez bénéficier de nombreux moyens pour favoriser votre réussite. Il peut s'agir de formations, ou d'avantages négociés avec les partenaires de l’entreprise tels que les centres de formation, les assureurs, les fournisseurs de logiciels et autres.

D'autre part, en tant que franchisé vous pouvez faire usage des signes distinctifs du franchiseur, comme son enseigne, son nom commercial, sa marque mais également son savoir-faire. Vous bénéficiez également de l'exclusivité territoriale, tout comme l’assistance aussi bien au démarrage qu’en cours d’activité, sans pour autant toucher à l’indépendance de vos services.

Quelles compétences sont nécessaires pour devenir diagnostiqueur immobilier ?


Pour œuvrer dans ce secteur en pleine expansion, il est important d’être autonome, rigoureux, dynamique et sérieux. Bien entendu, vous devez également posséder un diplôme lié au bâtiment ou tout au moins deux ans d’expérience dans le bâtiment.

Annonces relatives à Diagnostiqueur immobilier : Découvrez le métier d’expert immobilier