annonces gratuites Réception au Château d'Ancy le France

Réception au Château d'Ancy le France

Dans la commune d’Ancy le Franc, en Bourgogne, se trouve un des rares châteaux de la Renaissance italienne. C’est un édifice qui date du XVIe siècle.

Depuis son ouverture, le château d’Ancy le Franc, portant le nom de la commune où il se trouve, propose de nombreux événements tout au long de l’année et invite à la découverte de ses prestigieux vignobles ou encore son panorama unique.

Avec sa touche italienne, l'architecture du château d’Ancy le Franc a su garder l’authenticité de l’architecture française de la Renaissance, dans un décor foisonnant, attribué aux plus grands artistes italiens, flamands et bourguignons des XVIe et XVIIe siècles. Ce n’est donc pas étonnant s’il a été inscrit en tant que monument historique depuis 1983.

Situé dans le département de l’Yonne, au cœur d’un grand parc en Bourgogne, ce château a été érigé sur les terres des ducs de Bourgogne comme un fleuron de la Renaissance. Œuvre de l’architecte italien Sebastiano Serlio au cours du XVIe siècle, le château a fait récemment l’objet d’une restauration, en 1999, sur initiative d’une équipe d’experts. Cependant, le caractère particulier du palais n’a pas été changé et on peut encore découvrir, des siècles plus tard, le travail remarquable de cet architecte maître dans la symétrie. En effet, la construction du château d'Ancy le Franc élégamment structurée en carré parfait en fait un édifice remarquable marquant le début des temps modernes.

En effet, vu de l’extérieur, le château domine sur un plan centré. Pour ce faire, quatre corps de logis évoquent un carré parfait projeté aux angles de pavillons quadrangulaires. Ils sont tous magnifiquement ornés d’une multitude de sculptures avec une certaine cohérence et une élégance hors pair. Cette architecture exceptionnelle est typique à la France de la Renaissance, dite plan en « pi » très employé à l’époque. Sur la façade de la cour intérieure du château d'Ancy le Franc, ont peut également apprécier les prodigieuses baies ouvertes et les niches encadrées de pilastres, lesquelles sont ornées de coquillage. Au rez-de-chaussée, une triple arcade est ouverte sur la villa Madame.

A l’intérieur, le château recèle un trésor. En effet, les murs sont remarquablement décorés par des peintures sur enduit, d’après les dessins de Nicolo Dell’abate ou du Primatice. Ces œuvres propres à la renaissance et singulièrement conservées font d’ailleurs du château l’un des plus beaux de toute la France. En outre, les boiseries y sont également sculptées, les ornements très colorés et le château est équipé de plafonds à caissons. Par conséquent, Ancy le Franc se destine donc essentiellement à accueillir des réceptions, des mariages ou des expositions.

Le château d’Ancy le Franc a été initialement une propriété de la famille Clermont-Tonnerre, plus précisément celle d’Antoine III de Clermont, fils de la Comtesse Anne de Husson. Antoine III n’ayant pas voulu s’accommoder avec les édifices anciens, il a fait appel à Sebastiano Serlio, l’architecte par excellence de l’époque, qui est d’ailleurs celui du roi François 1er. Les travaux ont commencé vers 1542 et ont duré huit ans, compte tenu de la régularité parfaite du bâti et l’organisation et symétrie des volumes et l’harmonie des façades.

Toutefois, à partir de 1683, les propriétaires du château d'Ancy le Franc ont souvent changé. En effet, après les Clermont, le Marquis de Louvois François-Michel Le Tellier l’a acquis, jusqu’à ce que sa famille l’ait cédé en 1844 au profit d’un descendant d’Antoine III, Gaspard-Louis-Aimé de Clermont-Tonnerre. Puis, ce dernier s’en est séparé à son tour et le château est devenu plus tard propriété des princes de Mérode, d’autres propriétaires se sont succédé et le château est finalement devenu la propriété d'une société.
 
 

Annonces connexes à Réception au Château d'Ancy le France

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces Réception au Château d'Ancy le France publiées tous les jours.
'