A la recherche d'une baby-sitter

Choisir un/une baby-sitter pour son enfant est très délicat. Si parfois, trouver la baby-sitter est le fruit du hasard, tomber sur la bonne baby-sitter n’est pas pour autant si facile. En effet, c’est un choix très subjectif et de nombreux facteurs sont à considérer. Vous cherchez des conseils pour choisir votre baby-sitter ? Continuez votre lecture pour découvrir nos astuces !


Comment bien choisir sa baby-sitter ?


La baby-sitter idéale est avant tout une personne de confiance. La raison est qu’on ne lui confie pas un quelconque bien matériel. Elle aura pour mission la charge de la personne qui vous est le plus cher, votre enfant. De ce fait, vous ne pouvez pas la choisir sur un simple coup de tête.


Heureusement, les offres de baby sitting ne manquent pas. Au contraire, on peut recenser autant de baby-sitters idéales que de familles ! Ainsi, l’important est de bien choisir.


Pour cela, vous ne devrez pas vous intéresser uniquement au CV et/ou aux formations de la future baby-sitter. Certes, cela peut constituer un atout considérable, tout comme pour d’autres types d’emplois.


Mais, dans le cas d’un baby-sitting il est préférable de trouver une personne expérimentée, pouvant s’occuper de votre enfant comme si vous le faisiez vous-même, et qui pourrait être pour vous une véritable personne de confiance. Et pour vous en assurer, tout repose sur l’entretien.


Trouver son babysitter : un choix très subjectif


Le choix du baby-sitter est sans aucun doute l’une des sélections professionnelles les plus subjectives qui soient. Il va donc de soi que la présence des deux parents est requise afin de réussir au mieux le recrutement.


Le premier rendez-vous est d'une importance capitale. Si la personne en face ne vous inspire rien de bon, si l’alchimie ne passe pas, il vaut mieux passer de suite à une autre personne. En effet, comment pourrez-vous envisager de confier votre bébé à une personne qui ne vous inspire pas confiance ?


Votre babysitter doit être suffisamment disponible


Politesse et assiduité sont des éléments très importants à prendre en considération. Mais vous devez aussi vous assurer que la personne sera suffisamment disponible. En effet, vous pouvez confier votre enfant à une personne très aimable, mais si elle doit déjà jongler avec ses cours, ses obligations familiales et ses autres activités, et que ses journées sont déjà trop chargées pour être disponible, vous risquez de perdre votre temps.


Une telle remise en question est malheureusement nécessaire si vous ne voulez pas vous engager avec une personne qui n’est pas suffisamment disponible pour le travail demandé.


N'hésitez pas à interviewer de multiples candidats


Il ne faut pas vous borner à l’aspect seulement subjectif de la question. Ce n’est pas le seul critère déterminant durant l’entretien. La sélection doit en effet se faire en fonction de multiples CV.


En effet, une comparaison des expériences peut aider à choisir la bonne personne pour le poste. Il est vrai qu’une titulaire du BAFA pourrait d’emblée attirer l’attention étant donné que cela prouve que l’interlocutrice s'est déjà occupée d’enfants. Cependant, le fait d’être monitrice de colonies de vacances ne signifie pas nécessairement que l’on est apte à s’occuper d’un enfant. En effet, cela diffère nettement du baby-sitting car dans ce dernier contexte, il s’agit d’un suivi individualisé et personnalisé, sans l’aide d’aucune autre personne !


Par ailleurs, la simple obtention d'un diplôme ne dit pas long sur l'expérience en question. Il pourrait en effet s'agir pour la personne d'une très mauvaise expérience. Elle aurait aussi pu tout simplement être responsable d’une activité n’ayant aucun lien direct avec les enfants !


C'est en discutant de ses expériences que vous pourrez mieux connaître le candidat et donc obtenir un meilleur aperçu de ses contacts antérieurs avec les enfants.


Testez la mise en situation pratique


Enfin, une mise en situation de l’interlocutrice peut être une excellente procédure d’embauche. Vous pouvez par exemple lui proposer quelques tests de réflexes en situation d’urgence, ou préparer un questionnaire sur les notions élémentaires de sécurité. Ce type d'interrogations vous permettra de déterminer facilement son efficacité en situation de crise.


Une fois le choix fait, il ne vous restera plus que la question de définir le tarif du baby-sitting.