petites annonces

Essayer une voiture d'occasion avant son achat

Une fois que l’on a bien inspecté la carrosserie sous tous les angles et évalué l’aspect technique, ainsi que l’intérieur d’une voiture d’occasion, un essai est indispensable avant de se l’acheter afin de savoir s'il n'y aura pas des pièces détachées à remplacer.

Si possible, il faut convenir d’un rendez-vous chez le vendeur, pendant la journée, et à une heure où il n’y a pas trop de trafic. Il sera alors possible de vérifier le niveau d’huile, si le moteur est froid, et là, s’il est au minimum, c’est déjà un signe révélateur de la manière avec laquelle la voiture est entretenue par son propriétaire.

Pour en savoir un peu plus, il faut lui demander de conduire pendant les premiers kilomètres de l’essai. Ce sera le moyen de voir s’il sollicite excessivement le moteur alors que celui-ci n’est pas encore à la bonne température, s’il conduit de manière brutale, s’il joue trop avec l’embrayage, ou encore s’il conduit en sur-régime ou en sous-régime.

Le mieux est de faire l’essai sur des itinéraires divers, avec une circulation dégagée. Ensuite, l’acheteur doit absolument prendre le volant pour conduire.

Au contact, actionner le démarreur : deux fois doit suffire pour faire partir le moteur. Dès qu’il a démarré, il faut regarder la fumée de l’échappement car si elle est bleutée, cela trahit un sérieux souci de moteur.

Ensuite, il faut tester l’embrayage. Pour ce faire, il faut, à l’arrêt, serrer le frein à main et engager la troisième. Puis, on débraye doucement jusqu’à la limite du calage et si l’embrayage patine, il est nécessaire de remplacer le disque. Puis, faire partir la voiture normalement, mais de manière un peu sèche, cela permet de savoir si l’embrayage broute, et si c’est le cas, le disque voire le volant moteur est usé.

Puis, on passe au moteur. Le ralenti doit être régulier, et quand la bonne température a été atteinte, on doit pouvoir monter en régime sans à-coups. Sinon, les bougies ou le filtre à air sont encrassés ou même que le moteur est fatigué.

Il faut également faire attention aux bruits comme les sifflements ou les couinements du moteur : cela trahit un risque de tension ou de rupture de la courroie.

Par la suite, il faut aussi écouter si les vitesses passent sans craquements ni à-coups, car cela trahirait des synchros usés. Des roulements et des pignons usés sont également détectés grâce à un ronflement continu venant de la boîte de vitesse.

Pour vérifier l’état de la direction d'un véhicule d'occasion, il suffit de la tourner de butée à butée. Si on entend des claquements ou si on sent des points durs, c’est mauvais signe. L’assistance de la direction ne doit pas non plus faire sentir de variation, pendant les manœuvres au ralenti. Quand on roule en ligne droite sur une route plate, le volant doit être parfaitement centré, et la voiture doit rouler droit même si on lâche le volant. Ce dernier ne doit pas non plus vibrer en roulage régulier. Dans les virages, le temps de réponse ne doit pas être trop long.

Pour ce qui est des freins, ils doivent répondre franchement. Sur route, le meilleur moyen de vérifier est de rouler à 90km/h, s’assurer qu’il n’y a pas de voiture derrière et freiner fortement : la voiture doit freiner parfaitement droit.

Les éléments mécaniques les plus durs à contrôler sont les amortisseurs. On peut néanmoins se faire une idée en regardant si la voiture n’a pas un roulis trop prononcé dans les virages et ne plonge pas de manière excessive pendant le freinage. Il faut aussi bien sentir si la voiture ne « pompe » pas en passant sur les ondulations. Pour les amortisseurs, il faut une petite expérience de la conduite et de la sensibilité pour évaluer de manière assez précise leur usure.
 
 

Annonces connexes à Essayer une voiture d'occasion avant son achat

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces Essayer une voiture d'occasion avant son achat publiées tous les jours.