Apprendre le Japonais

Apprendre le JaponaisCompte tenu de l’évolution incontestable du Japon, il devient de plus en plus fréquent que des étudiants et des professionnels se mettent à apprendre le Japonais. En effet, la majorité des apprentis est poussée vers cette langue afin de pouvoir jouir pleinement des informations économiques internationales. Enfin, quand on postule à un emploi, on se différencie des autres candidats une fois que l’on parle le Japonais car cela démontre une ouverture d’esprit et une richesse culturelle. Par ailleurs, en ayant des notions fondamentales dans ce vocabulaire plutôt compliqué, il leur est possible d’accéder à un univers de haute technologie et ainsi pouvoir maîtriser à leur guise les premiers produits de pointe commercialisés.

Cependant, il existe également d’autres raisons, moins financières certes, qui incitent beaucoup de gens à suivre des cours de Japonais. En prenant le temps d’apprendre cette langue, on part à la rencontre de cette culture si attirante et si riche. En effet, le patrimoine culturel du Japon est exceptionnel et unique car il est entièrement différent du mode de vie européen et occidental. Or, on ne peut pas découvrir cette nouvelle perception du monde sans apprendre le Japonais.

Par ailleurs, en suivant des cours de Japonais, on se fixe un challenge personnel. Et pour cause, l’alphabet japonais est totalement différent de l'alphabet latin usuel et le cerner n’est pas chose facile. Il existe quatre écritures dont les Kanjis utilisés par les Japonais et qui sont des idéogrammes d'origine chinoise. Il est possible de commencer l'apprentissage par l'étude des hiraganas et des katakanas.Grammaire et conjugaison sont également à inclure dans l'apprentissage.

Le syllabaire hiragana est une écriture phonétique composée de 46 sons (gojuon) lesquels sont modifiables en fonction du mot souhaité et permettent ainsi d’éviter toute forme d'ambiguïté à la langue. Dans les textes informels, d’autres sons sont représentés avec l’Hiragana et ce, en utilisant des versions de 5 petites voyelles. D’ailleurs, ils sont définis comme une abréviation cursive des syllabes kanjis qui sont plus équivoques et indécises.

En prenant le temps d’apprendre le hiragana, on peut écrire des mots qui n’ont aucune traduction en Kanji notamment les particules. Puis, il est également possible d’écrire des mots inconnus ou sinon trop formels en Kanji avec l’hiragana. Il en est de même pour les Okurigana qui sont des kana dans la différentiation de la prononciation de certains mots Kanji ainsi que les furigana qui sont des transcriptions phonétiques des mots japonais.
 
 

Annonces connexes à Apprendre le Japonais

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces Apprendre le Japonais publiées tous les jours.