annonces gratuites Que valent les scooters chinois ?
 

Que valent les scooters chinois ?

La crise économique entraînant une baisse du pouvoir d’achat, la circulation devient de plus en plus difficile dans les grandes villes, les parkings rares et payants, etc. Autant de facteurs qui peuvent pousser à choisir les deux-roues pour se déplacer. Mais en parlant de deux-roues, il y a depuis quelques temps des nouveaux scooters qui coûtent beaucoup moins chers que les modèles japonais ou européens : les scooters chinois.

Il est évident que la première raison de l’achat d’un scooter chinois est un souci d’économie. En effet, à l’achat, on peut trouver des modèles de moins de 1.000 €. En effet, le scooter 50cc peut s’acheter à moins de 600 € sur Internet tandis que les 125cc se vendent à moins de 900 €, qui dit mieux ?
Mais comme on parle ici de vente sur Internet, il faudra que l’acquéreur soit capable de bricoler pour finir le montage de son engin une fois celui-ci livré. En cas de doute, mieux vaut acheter les scooters tout montés chez un revendeur. Cela permet aussi d’avoir un recours en cas de problème.

Cela dit, côté performance, rien de comparable donc avec les deux-roues sophistiqués et perfectionnés des marques européennes et japonaises, qui coûtent quand même cinq fois plus chers. Il ne serait donc pas faux d’affirmer que le scooter chinois serait véritablement les deux-roues (motorisés) du peuple…
Il y a quelques points à connaître sur les scooters chinois. Le premier est que la plupart des modèles présents sur le marché sont équipés des mêmes moteurs, quelle que soit leur marque. Ces moteurs ne sont autres que des 4 temps d’ancienne génération que Honda fait construire sous licence en Chine.

Pas de problème donc pour les pièces mécaniques. Et en plus, ces moteurs ont l’avantage de ne consommer que 2,1l aux 100km et sont conformes aux normes antipollution. Cela dit, il faut remarquer qu’ils sont bruyants. Il faut également savoir que les scooters 50cc ont une vitesse limitée à 45km/h tandis que les 125cc ne roulent pas à plus de 85 km/h.

Toujours en parlant de chiffres, les statistiques d’immatriculation montrent bien que les ventes de scooters chinois se portent mieux que celles des marques japonaises ou européennes en France. Ainsi, la démarche de Peugeot de faire assembler entièrement un scooter de sa marque en Chine, avec toutes les pièces de fabrication chinoise, en association avec la marque Qingpi, illustre bien le succès grandissant de la manufacture chinoise des deux-roues. Un autre exemple, c’est celui des supermarchés européens qui écoulent en quelques mois des milliers de pièces pour scooter chinois.

Cela dit, si vous vous décidez à en acheter un, il faut prendre quelques précautions de base. Tout d’abord, il est nécessaire de s’assurer que le modèle en question est homologué pour rouler en France. Ensuite, il faut aussi savoir si le quitus fiscal et les frais de douane ont été payés. Et puis, il faut également retenir que l’immatriculation d’un scooter de moins de 50cc est obligatoire en France. Si le scooter en question est un 125cc, un certificat CE est nécessaire avant d’obtenir une carte grise.

Le scooter chinois reste encore, bien évidemment et avant tout, un véhicule économique et utilitaire, à vocation essentiellement citadine.
 
 

Annonces connexes à Que valent les scooters chinois ?

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux annonces gratuites Que valent les scooters chinois ? publiées tous les jours.