Immobilier : acheter ou louer ?

Entre la location d'un appartement et l’achat d’un appartement, il existe un fossé : le budget. En effet, ces deux options présentent leurs propres particularités et le choix ne doit donc pas se limiter au seul coût de l’investissement.

« Louer ou acheter » constitue un véritable dilemme pour beaucoup de ménages. Et pour cause, l’un et l’autre présentent au moins un avantage considérable que l’on ne doit pas négliger lors de la prise de décision. De ce fait, personne ne peut décider à la place du futur locataire ou du futur propriétaire ce qui serait le mieux pour son compte. Tout dépend du tempérament de chacun, tout comme de son compte en banque. Néanmoins, on peut lister les avantages d’une part et les inconvénients d’autre part de ces deux solutions afin de faire le bon choix le moment voulu.

Acheter un appartement, c’est investir dans la pierre, dans du solide. En effet, cela est perçu comme une garantie pour l’avenir, comme une valeur sûre à la stabilité pécuniaire du foyer. La raison principale est que l’immobilier est un bien matériel qui détient le plus de longévité. Il demeure des décennies entières et peut se transmettre de génération en génération, à moins peut-être qu’une guerre ne rase le quartier où il se situe.

Par ailleurs, le seul fait d’être « propriétaire » procure une sécurité psychologique, une impression que les locataires ne peuvent pas ressentir. D’autant plus que cela suscite souvent une reconnaissance voulue ou non auprès de la société car posséder son appartement, c’est souvent perçu comme un achèvement au niveau social.

Malheureusement, acheter présente ses risques et ses incommodités. La raison principale est qu’il s’agit d’un investissement sur le long terme. Il nécessite une immobilisation d’un capital plus ou moins important. Or, pour avoir de telles sommes, on choisit souvent de contracter un prêt immobilier dont les mensualités de remboursement peuvent être souvent plus coûteuses qu’un loyer. Et même si l’on adopte le système de crédit relais, c'est-à-dire vente d’un ancien appartement pour investir dans un nouveau, acheter demeure toujours un engagement lourd, notamment en termes de délai où les coûts supplémentaires ne sont pas négligeables.

L’aspect durable de l’achat présente également ses inconvénients du point de vue purement financier. Tout d’abord, l’immobilier une fois acheté est soumis à la spéculation, ainsi qu’à la fluctuation du marché. Ainsi, sa valeur peut varier du jour au lendemain, aussi bien en hausse qu’en reflux. Ensuite, la demande régule ce marché au point qu’être propriétaire peut devenir un véritable échec, du moins sur le moyen terme. Compte tenu de tout cela, on peut être tenté de choisir la location.

Louer un appartement c’est avant tout rapide et relativement moins coûteux. Les démarches sont faciles car une fois que l’on trouve l’appartement à louer qui convient, il ne reste plus qu’à signer le contrat de bail. Côté engagement, la location n’engage en rien si ce n’est que du loyer. On peut facilement le quitter sans devoir trouver un repreneur comme dans le cas d’un achat. Et surtout, il n’y a pas de capital à immobiliser, donc pas d’emprunt bancaire ni remboursement sur le long ou le moyen terme. En somme, c’est l’option la plus simple, du moins au premier abord.

En effet, en louant un appartement, on ne peut constituer un capital avec le loyer car une fois ce dernier payé, l’argent est perdu. Par ailleurs, la location est précaire dans le sens que, quand le bail arrive à son terme, le propriétaire peut ne pas le renouveler. Son montant peut varier chaque année suivant l’indice de référence des loyers d’autant plus que le locataire est tributaire de la volonté du propriétaire, notamment en matière de réparation et entretien.
 
 

Annonces connexes à Immobilier : acheter ou louer ?

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces Immobilier : acheter ou louer ? publiées tous les jours.