Vendre en viager : Tout savoir sur le viager

Vendre en viager se rapproche en quelque sorte de la vente immobilière. La différence avec la vente en viager ? Lors d'une vente, me bailleur cède sa propriété à un acheteur. Tandis que le viager lui permet d'en conserver l'usufruit et de percevoir une rente annuelle. Lisez notre article pour en savoir plus sur la vente en viager.

Qu'est-ce que la vente en viager ?




La vente en viager concerne principalement les personnes à la retraite ou ceux qui n'ont pas de descendants et qui souhaitent augmenter leurs revenus. Elle concerne aussi bien les terrains, les maisons que les appartements.

Comment vendre en viager ?



Le contrat de vente d'un bien immobilier en viager est établi par un notaire. Ce dernier fait également le calcul de la rente viagère qui devra être acceptée par le propriétaire et l'acquéreur.

Pour ce faire, il doit se conformer à certains paramètres :

  • la jouissance ou l'usage du logement par le crédit rentier

  • le sexe et l'âge du vendeur

  • l'existence et le montant du paiement partiel

  • la valeur du bien


Les avantages de la vente en viager




Vendre en viager est principalement intéressant pour deux raisons :

  1. Il garantit un revenu supplémentaire au vendeur jusqu'à la fin de ses jours.

  2. Le viager permet de bénéficier d'un avantage fiscal rentable avec un abattement de 70 %.


D'autant plus que la rente est nettement plus élevée qu'un loyer.
Vendre en viager délivre également le crédit rentier de la gestion du logement. Côté paiement, il est plus tranquille, car l'acheteur doit respecter le versement de la rente selon les clauses mêmes du contrat de vente. Si la personne continue d'occuper la propriété après l'établissement du contrat en viager, sa rente sera moindre. De même, s'il la met en location, le loyer reviendra à l'acheteur. Exception faite si le bailleur a mentionné dans le contrat qu'il est en droit de percevoir le loyer.

Les clauses de nullité d'une vente en viager


La vente en viager est nulle si le vendeur est décédé, suite à une maladie déjà connue, dans les 20 jours de la signature du contrat de vente. Elle l'est également si l'estimation du prix de vente est insuffisant.

Annonces relatives à Vendre en viager : Quels sont les avantages du viager ?