Le furet : nouvel animal de compagnie

Aux dernières nouvelles, le furet est devenu l'animal de compagnie préféré des Français après le chien et le chat. Cette sous-espèce domestiquée issue de la lignée des Mustela putorius se présente, actuellement, comme l'animal le plus apprécié après le chien et le chat. Il en existe deux grandes variétés : le furet albinos et le furet putoisé. L'odeur du furet est néanmoins assez forte.

Le furet, dont le poids varie de 900g à 2 kg pour un mâle et de 400g à 1 kg pour une femelle, possède un corps allongé, des petites pattes et une queue touffue. Il est capable de facilement grimper et même nager. Ses yeux sont plus adaptés à la vision nocturne qu'à la vision diurne.

Comme tout animal domestique, le furet est doté d'une puce électronique sous-cutanée lors de sa commercialisation, pour mieux l'identifier. Pour les inconditionnels de compagnons à quatre pattes, l'adoption de ce petit animal sans défense nécessite beaucoup d'attention et d'amour qui aime jouer énormément. Élevé correctement, le furet peut vivre plus de 10 ans.

Toutefois, pour qu’il puisse mieux évoluer et grandir, il est nécessaire de le mettre en sécurité dans sa cage. De ce fait, le choix et l’aménagement de la cage du furet doivent être faits minutieusement. Elle doit être avant tout spacieuse et sécurisée afin que son occupant puisse s’y ébattre à toute aise. Par conséquent, il faut éviter les cages avec des barreaux trop écartés de peur qu’il ne s’échappe. De même, les cages avec un plancher en grillage sont prohibées car le furet se blesse facilement aux pattes. En revanche, un fond de cage en plastique assure un entretien optimum tout en permettant un confort pour le furet. En matière de matériau, il est conseillé de ne pas choisir les cages en bois car ces dernières absorbent considérablement l’urine, sont facilement malodorantes et se détériorent très vite. Néanmoins, mêmes les cages « spéciales furet » peuvent devenir invivables quand les linges, la litière ou la gamelle ne sont pas lavés périodiquement. Ainsi, il est primordial de veiller à maintenir une hygiène parfaite pour l’habitat du furet.

Bien qu'il soit petit par rapport à un chat ou à un chien, cet animal requiert énormément d'entretien, entre autres une sortie quotidienne d'au moins deux à quatre heures. En appartement, il peut être nécessaire de l'installer dans un parc à furet afin d'éviter des accidents. Il est important de lui mettre un harnais et de le tenir en laisse au cours de ces petites promenades pour éviter de le perdre. Le furet ne dispose d'aucune faculté pour retrouver son chemin, contrairement au félin.

La santé de ce petit animal doit être également bien suivie. Le furet doit être vermifugé périodiquement afin de lutter efficacement contre les parasites internes et externes tels que les tiques ou les puces. En principe, un fureton âgé de moins de 6 mois doit être traité tous les mois au cours de sa période de croissance. Arrivé à l'âge adulte, l'animal est vermifugé deux fois chaque année.

Comme tous les autres animaux domestiques, le furet constitue également un grand vecteur de pathologies, telles la gale. Il est recommandé de bien vérifier son pelage au moment de l'achat, en s'assurant qu'il n'y ait aucune zone dépilée ou des traces laissées par des parasites, sur sa peau. Au cas où l'animal est affecté par cette maladie, il est conseillé de se référer immédiatement à un vétérinaire, afin de limiter sa propagation. Un entretien régulier du petit animal avec des produits spéciaux destinés au nettoyage de son pelage constitue une excellente mesure de prévention contre la gale. L'utilisation d'un shampooing est à éviter, au risque d'irriter sa peau. Les composants contenus dans ce produit peuvent également intensifier l'odeur naturelle de l'animal.

Les maladies les plus fréquemment rencontrées par le furet sont notamment la grippe et la pathologie de Carré. Ces dernières doivent être traitées immédiatement dès leurs premières manifestations, pour éviter leur propagation. Les spécialistes ont prévu toutefois des vaccins permettant de prévenir ces maladies dangereuses.

Le furet est un carnivore. Côté alimentation, le propriétaire du furet aura donc un large choix sur le type d'alimentation, soit à base de croquettes, soit une alimentation carnée. Dans tous les cas, l'alimentation de l'animal de compagnie doit être suffisamment riche en protéines animales et en graisse. L'on peut également recourir aux compléments alimentaires, dont des vitamines ou des oligoéléments pour un meilleur accroissement de l'animal. Il faut prévoir que l'animal mange peu mais souvent. Par contre, le chocolat et les raisins sont à proscrire de leur alimentation.

Pour pouvoir emmener son furet hors des frontières de l'hexagone, il doit posséder un passeport européen et donc etre vacciné contre la rage.
 
 

Annonces connexes à Le furet : nouvel animal de compagnie

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces Le furet : nouvel animal de compagnie publiées tous les jours.