petites annonces gratuites La via ferrata

La via ferrata

Au cours de la saison estivale, l’on a le choix entre différentes activités aussi passionnantes les unes que les autres. Les amateurs de sensations fortes et de découvertes apprécient particulièrement la via ferrata, un parcours sportif au cours duquel ils ont l’occasion de défier une paroi rocheuse. Pour une bonne pratique de cette activité, il faut être bien équipé. Dans tous les cas, on ne manquera pas de préciser que la via ferrata est un sport dont les caractéristiques se trouvent à mi-chemin entre celles d’une randonnée et celles d’une escalade.

Si l’on s’intéresse à l’origine de la via ferrata, cette activité est pratiquée en France depuis l’année 1988. Au début des années 1990, elle s’est largement démocratisée et se pratique surtout dans les Alpes aussi bien françaises que suisses. L’histoire de la via ferrata remonte cependant plus loin. Ce sont des soldats de l’armée italienne qui en sont les précurseurs. Ceux-ci s’y sont adonnés, non pas en tant que loisir, mais dans le but de permettre aux troupes de franchir les Alpes en ayant sur leur dos des équipements lourds.

Aujourd’hui, la pratique de la via ferrata est une discipline à part entière qui ne cesse de séduire, tous les ans, des nouveaux adeptes. Il existe désormais six niveaux de difficultés en la matière : F désigne le niveau Facile, PD désigne le niveau Peu Difficile, AD désigne le niveau Assez Difficile, D désigne le niveau Difficile, TD désigne le niveau Très Difficile tandis que ED désigne le niveau extrêmement difficile. Les niveaux F et PD sont accessible à tous. Même les jeunes enfants peuvent les pratiquer sans difficulté. Pour ce qui est des niveaux TD et ED, il ne faut pas croire qu’ils sont inaccessibles. Ces parcours ne sont, en effet, jamais très techniques. Pour en venir à bout, il faut néanmoins avoir des bonnes conditions physiques, être endurant et fort. En définitive, l'activité via ferrata appartient à la catégorie des activités qui peuvent se pratiquer par toute la famille. Le seul frein qui pourrait décourager la pratique de la via ferrata est la peur du vide.

Les consignes de sécurité via ferrata sont à respecter impérativement. Il faut être parfaitement équipé. Il existe trois accessoires dont il est impossible de se passer. Il s’agit notamment du baudrier d’escalade, du casque sans oublier l’incontournable longe de via ferrata. Cette dernière est dotée d’un dispositif de freinage ainsi que de deux mousquetons. Ce système permet d’atténuer les chocs en cas de chute.

En plus des équipements de base, le pratiquant de via ferrata doit également s’équiper d’une corde d’escalade, de mousquetons, de gants spéciaux, de chaussures d’escalade, d’un sac à dos renfermant des vivres, d’une gourde d’eau sans oublier la vache qui s’avère indispensable pour s’accrocher à un barreau en cas de panne.

Si l’on s’intéresse à la pratique proprement dite de la via ferrata, il est utile de préciser que tous les parcours de ce genre en France débutent par un panneau donnant des renseignements sur la pratique et sur les caractéristiques de la voie. Tout en ayant sur lui les équipements indispensables cités précédemment, le pratiquant de la via ferrata s’attache au câble en faisant appel aux deux mousquetons de sa longe de via ferrata. Le câble en question s’étend sur tout le parcours avec des points d’arrêt de part et d’autres de la voie. Lorsqu’il atteint un point d’arrêt, le pratiquant de via ferrata doit passer les deux mousquetons sur l’autre partie du câble, faisant ainsi en sorte de rester bien accroché à ce dernier. Dans le cadre d’une via ferrata, il faut toujours conserver un minimum de deux arrêts entre deux pratiquants.
 
 

Annonces connexes à La via ferrata

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux annonces gratuites La via ferrata publiées tous les jours.
'