Greffer un fruitier

La greffe est une opération qui consiste à croiser deux espèces végétales, en insérant l'autre plante appelée greffon dans l'écorce de la plante mère. Les cultivateurs ont recours à ce procédé pour améliorer les rendements. Ils pratiquent également cette opération pour entretenir un arbre fruitier sur un sol non-approprié à la variété. Après une greffe, l'arbre fruitier gagne en vigueur et peut lutter contre certaines maladies dévastatrices.

Aussi, l'on peut modifier une variété d'un arbre déjà existant ou en créer une nouvelle, grâce à ce procédé. Si une plante a été endommagée, il est possible de la récupérer grâce à cette pratique.

Pour effectuer une greffe d'un fruitier, l'on peut avoir recours à deux manières différentes. D'une part, l'on cite le greffage en écusson. Cette première technique convient principalement aux rameaux souples tels que les vignes et est déconseillé pour les fruits à noyaux, comme les pêches. Néanmoins, on peut la pratiquer sur d'autres fruitiers plus robustes. Pour ce type de greffe, il faut prélever un écusson d'une longueur de 3 cm environ et d'une épaisseur de 5 mm. Ce dernier doit porter au moins un bourgeon. Sur la jeune plante, faire une incision en T de 3 cm sur 1 cm. Veiller à ne pas abîmer les tissus sous l'écorce. Ensuite, soulever les bords de l'incision en T et placer l'écusson. Enfin, lier les deux parties avec un peu de goudron et recouvrir avec un sachet. Les relier avec du mastic est déconseillé.

Une autre technique de greffage est la greffe en fente, qui doit être préparée à l'avance. Les plantes à greffer doivent être rabattues en hiver et les greffons doivent préalablement être coupés. Il faut enterrer les greffons à demi longueur dans du sable et dans le sens vertical. Attention, à ne pas utiliser des greffons verts car ceux-là n'aboutissent jamais. Pour un greffage en fente simple, couper horizontalement la branche principale du porte-greffe et faire une fente de 6 cm. Dans la fente ouverte, introduire les greffons. Ces derniers ayant atteint une longueur de 10 cm doivent porter 3 bourgeons. Ils seront taillés en ciseau sur les deux faces. Avant de fermer le tout avec du goudron, veiller à bien coïncider les zones de cambium.

Pour réussir un greffage, il importe de le réaliser dans les bonnes périodes. En principe, le greffage en fente se pratique au mois de mars et avril. Comme vu précédemment, les arbres doivent être coupés en hiver. Quant au greffage en écusson, il peut être réalisé soit au début du printemps, soit à la fin de l'été. A titre d'exemple, le mois de février est propice pour pratiquer une greffe des poiriers et des pommiers. L'abricotier et le prunier doivent être greffés au mois de juillet et en août.
 
 

Annonces connexes à Greffer un fruitier

N'hesitez pas à visiter nos autres liens pour poursuivre votre consultation sur des offres identiques aux petites annonces Greffer un fruitier publiées tous les jours.